Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
makarotte.com

Tout va très bien madame la marquise

Publié le 31 Mai 2015 par KRo

- Emmerdeuse publique.
- Emmerdeuse publique.
- Emmerdeuse publique.
- Emmerdeuse publique.
- Emmerdeuse publique.
- Emmerdeuse publique.
- Emmerdeuse publique.
Et ça a continué encore et encore pendant plus d'une heure, toutes les 10 secondes environ. Euh en fait il y a eu une vingtaine de minutes où il a continué à le dire mais dans une autre classe, le temps que je reprenne un peu de zen attitude.

- Salope. Tu fais chier.
Ah? Il y a eu également une petite variante, mais ça n'a pas duré, ça il ne l'a dit que deux fois. Après il a repris son mantra.

Il a aussi mis la tête dans la poubelle à plusieurs reprises, ensuite il lui a préféré la poubelle de recyclage qu'il a vidée consciencieusement avant de se la coller sur la tête comme un heaume et de faire plusieurs fois le tour de la classe à quatre pattes. J'avoue je l'ai laissé faire, il faut dire que pendant qu'il avait la tête dans l'une ou l'autre poubelle il s'était tu et c'était plutôt pas mal. Ah oui et il faut aussi ajouter qu'à un moment, alors qu'il passait à quatre pattes avec sa poubelle sur la tête à côté d'un gamin difficile de ma classe, ce dernier a trouvé malin de lui coller un coup de poing dans la poubelle et là le gosse s'est redressé sur les genoux, toujours la poubelle en plastique vert transparent sur la tête et a dit : "Il est fou lui!" en faisant toc, toc, toc avec son doigt sur la poubelle. Elle était bonne celle-là non?

Bon et sinon il s'est traîné par terre, a essayé de me choper les talons pendant que j'étais assise à mon bureau, s'est jeté par terre et s'est cogné la tête sur un pied de table, a rampé à plusieurs reprises jusqu'à la porte et à chaque fois je l'ai rattrapé par le slip tel le grappin géant d'un jeu de foire. J'ai dû aussi le traîner par le poignet, moi tentant de faire classe, lui pesant de tout son corps, façon âne mort, tout ça pour l'empêcher d'aller ramper sous les tables et toucher les pieds de mes élèves.

AAAAHHHH c'était tellement bien, il me tarde d'accueillir encore ce môme dans ma classe la semaine prochaine, trop trop bien, ça n'a pas du tout épuisé mes réserves de calme du jour et ça n'a pas non plus du tout pourri ma journée.

Enfin le bon côté des choses c'est que pendant le restant de la semaine, cet enfant est allé enchanter la vie et la classe d'autres collègues et surtout, surtout, les gens qui s'occupent de ses soins 3h par semaine continuent de trouver que son cas est difficile mais qu'il n'est pas nécessaire de trop se presser pour prévoir plus de soins, plus d'aides, plus de prise en charge. Donc tout va très bien!

Lire la suite

Danse contemporaine

Publié le 23 Mai 2015 par KRo

Cette semaine, j'ai accompagné mes élèves voir un spectacle de danse. J'adore ça moi la danse et je me régale à emmener mes élèves voir des spectacles vivants comme on dit. C'est un vrai engagement en fait parce que je sais que beaucoup de gens ne vont jamais au spectacle et qu'encore moins de gens vont voir de la danse. Donc moi, ma mission depuis des années, c'est d'emmener des gamins voir de la danse. Oui parce que la danse ça peut être aérien, magique, surprenant, athlétique, émouvant, prenant, magnifique, drôle, intense, extrêmement physique... donc environ 3 fois par an, j'emmène mes élèves assister à des spectacles en me disant que peut-être ce seront les seules occasions de toute leur vie.

J'essaye de varier les plaisirs de façon à ce qu'ils voient différentes sortes de danses mais ce n'est pas toujours évident de trouver des places de spectacles en horaires scolaires disponibles. Alors parfois malgré beaucoup de précautions, il arrive qu'on tombe sur des merdes. Surtout en danse contemporaine !

Ah oui parce que dans la danse contemporaine c'est comme dans le théâtre contemporain y'a du fantastique et du foutage de gueule. C'est comme cela, n'est-ce pas Ludivine, qu'on se retrouve spectateur d'une pièce dans laquelle des gens à poils se jettent de la bouffe à la gueule ou défèquent dans un coin de la scène pendant que d'autres, toujours à poils, entrent sur scène au ralentis pendant 20 minutes ou encore offrent à la foule un de leurs poils pubiens. Moi je ne vais pas souvent au théâtre mais il est vrai qu'en danse ce genre de trucs, sans nul doute très avant-gardistes mais néanmoins tout pourris, existent. Alors évidemment, j'évite d'exposer mes élèves à des transes de gens à poils qui gesticulent en déclamant des vers, mais sans aller jusque là il arrive de temps en autre que je revienne d'un spectacle au minimum perplexe et pour le moins déçue.

Et bien cette semaine, il faut bien l'avouer, j'ai fait perdre une après-midi à toute la classe. Le spectacle n'était pas inintéressant dans son ensemble mais bon la partie danse était réduite à la portion congrue et franchement la danseuse c'était mamie fait de la résistance. La chorégraphie était carrément simpliste, on aurait dit qu'elle l'avait inventée 5 minutes avant d'entrer en scène en mélangeant tout plein de mouvements hyper basiques, en fait c'était comme assister au spectacle de fin d'année du cours de modern jazz des "Couloirs du temps", la maison de retraite de ma grand-mère : déjà vu, mou, bof et rrrrrrrr, zzzzzz, rrrrrrrrr, zzzzzzzz ... j'ai failli m'endormir un filet de bave dégoulinant de ma lèvre vers mon cou.

Avec ça les costumes étaient tout moches. Bref, on était loin de l'émerveillement au final.

Alors du coup, en rentrant, en entendant les commentaires des élèves, ça m'a fait marrer :

- Euh tu crois qu'elle avait quel âge la vieille?

- Ben au moins 42 ans hein!

Quoi, 42? Nan mais tu veux une claque?!

- Et il était bizarre son costume, on aurait dit qu'elle allait en boîte.

Euh, écoute, je ne vais plus souvent en boîte mais même à ma grande époque, personne ne s'habillait comme ça sauf peut-être pour aller à la Chunga : "Le lampadaire, c'était moi!"

- J'ai pas compris pourquoi y'avait le tissu qui brille à la fin.

Ouais moi non plus j'ai pas compris, ne t'en fais pas. Allégorie, allégresse, alléluia, que diable pouvait-elle bien foutre sous sa couverture de survie, dieu seul le sait!

Lire la suite

Mais les gens ... mais prenez vos cachets, enfin!

Publié le 18 Mai 2015 par KRo

Parlons de la réunion de présentation du collège aux futurs parents d'élèves de 6ème. Bon déjà pour commencer ça m'énerve parce que dans le powerpoint utilisé, ça fait au moins 5 ans qu'il y a les mêmes fautes d'orthographe mais bon ... serait-ce là la raison du manque de tenue des gens? Genre, puisque tu as mis un accent aigu au lieu de grave et que tu as fait des copier-coller ensuite (oui parce que ce sont ça les fautes qui me hérissent hein, y'a pas écrit en gros "PREUMIERE SEUMENE : AQUEILLE DES ELAIVE" faut pas abuser non plus) alors puisque c'est ça je ne peux pas m'empêcher de t'agresser. J'en doute!

Non mais les parents qui prennent la parole dans ce genre de réunions, et particulièrement cette année, il y en a 2 sur 3 c'est pour dire des conneries et en plus sur un ton !!!! Qui peut avoir la bonne idée de se dire "Je vais m'adresser au principal et à son adjoint en les agressant et c'est certain que mon enfant sera bien accueilli au sein de l'établissement en septembre"? Qui? Ils perdent tout sens commun, moi je vous le dis.

Ils ne disent pas : "Pourriez-vous expliquer, s'il vous plaît ce qu'est un PAI et un PPRE?"
Mais : "EUH ÇA FAIT DEUX FOIS QUE VOUS UTILISEZ DES SIGLES ALORS EUH ÇA VA HEIN!"

Et puis : "VOUS DITES QU'EN SIXIÈME, ILS VONT ETRE MÉLANGÉS AVEC LES ÉLÈVES DES AUTRES ÉCOLES? NAN MAIS VOUS PENSEZ PAS QUE LA COUPURE POURRAIT SE FAIRE PLUS DOUCEMENT!"
Là moi je n'ai pas de réponse hein, on peut aussi les garder depuis la crèche tous ensemble hein, je ne sais pas, je ne vois pas, les gens ils laissent leur gamins aller sur Facebook et Instagram et tout plein de merdes sur internet sur lesquelles ils ne sont pas censés aller avant 13 ans ou jouer à des jeux déconseillés au moins de 16, mais par contre, le collège là, attention danger.

Et encore : "ALORS SI ON N'EST PAS LÀ À 17H PÉTANTES ALORS VOILÀ LES ENFANTS SONT LIVRÉS À EUX-MÊMES!!!". Alors d'abord non, ensuite t'as qu'à être là à 16h59 et enfin qu'est-ce qui fait qu'entre le CM2 et la 6ème d'un coup on aurait besoin de raccrocher un gamin au cordon ombilical? Alors nous on voit des gamins de CE1 venir tout seuls à l'école mais en 6ème, ils ne peuvent plus patienter un quart d'heure? Punaise mais c'est ton gamin, tu le responsabilises, tu lui expliques et surtout tu t'organises aussi pour que tout se passe bien. A quelle heure passe le bus, LE BUS!
Les gens ont trop l'habitude qu'il y ait un con d'enseignant ou un con d'animateur qui attende qu'ils daignent arriver avec leur quart d'heure de retard habituel.

Et puis aussi : "MON ENFANT A FAIT DE L'ESPAGNOL ET DE L'ANGLAIS EN PRIMAIRE ET EN SIXIÈME IL N'Y A QU'ANGLAIS, QU'EST-CE QUE VOUS COMPTEZ FAIRE!". Ben je n'sais pas moi madame, vous étiez où la dernière fois où on a manifesté pour ça?

Cette année cela a été le festival de la question qui aurait pu être posée courtoisement mais que les gens ont préféré dégueuler en râlant comme si ça allait donner envie à quiconque de répondre. Oh oui frappe-moi! Parle-moi mal! Tu sens mes talons aiguilles?

Je ne vous parle pas des gamins de CM2 qui pianotaient ostensiblement sur leurs portables ... Bien, bonne idée, bonne éducation, n'hésite pas à cracher ton chewing-gum sur le vidéoprojecteur avant de quitter la salle surtout.

Aaah et, la cerise sur le sundae, n'oublions pas les parents qui se tripotent comme 2 ados de 15 ans en chaleur, là, juste là, au premier rang, juste devant, ça c'était vraiment une première!

Vivement l'année prochaine. Au rythme où ça va ces réunions d'informations vont virer aux réunions des alcooliques anonymes. Oh mec, t'es là pour recevoir des in-for-ma-tions. Ta vie, ton œuvre et tes emmerdes là tout de suite dans cette salle tout le monde s'en cogne hein, on n'est pas en séminaire de refondation de soi.

Et si tu veux faire changer les choses, c'est très bien, mais il y a d'autres réunions pour cela, tu sais, toutes ces réunions auxquelles tu ne voudras jamais t'intéresser, celles dont tu jetteras les comptes-rendus sans même les lire ... voilà, celles-là!

Lire la suite

Costa croisière

Publié le 12 Mai 2015 par KRo

Hier un élève me tend son cahier de liaison en me disant qu'il a un mot parce qu'il ne sera pas là vendredi. Vu que jeudi c'est l’Ascension et qu'on ne sait que depuis peu qu'on ne fait pas le pont, je suis compréhensive ... mais là je lis le mot du papa et en fait je découvre que cet élève sera aussi absent toute la semaine suivante! Ah non là ce n'est plus un pont, c'est le viaduc de Millau. Enfin c'est plutôt le pont d'un paquebot géant en fait parce que c'est pour ça qu'il va manquer l'école, il part en croisière en famille.

Avec Mme Pamp, Rose de son prénom, qui a la petite sœur en classe, on est furax, on leur balance la lettre classique proposée par l'inspection avec rappel du règlement sur l'assiduité, rappel du nombre de semaines de vacances scolaires dispo pour aller dans l'année batifoler dans la piscine du splendide "Screw the cruise" avec ses gosses et notification qu'ils peuvent se brosser pour qu'on leur prépare du boulot à faire pendant leur absence.

Et ce matin, le père, champion de la mauvaise foi et ne pouvant sans doute pas juste faire profil bas, avait écrit un mot disant que l'absence de ses enfants entraient bien dans le cadre de celles dites légitimes puisqu'ils étaient obligés de suivre leurs parents qui partaient (sauf que ça c'est quand tu ne peux pas faire autrement, c'est pas vraiment quand tu planifies tes vacances. Je vois bien Patrick Juvet lui coller un couteau sous la gorge : "Maintenant tu prends des billets pour toute ta famille sur ma croisière, et t'oublies pas la grand-mère, elles m'adorent les grands-mères. Fais pas le con, tu demandes pas à des amis de les garder, tu prends bien tes gosses avec toi parce que sinon c'est Xavier Dupont de Ligonès qui va s'occuper d'eux!" ). Il avait ajouté qu'il nous demandait d'avoir l'amabilité (F#ck! ça va là, c'est assez aimable?) ou était-ce peut-être le professionnalisme (no comment) de faire passer du boulot aux gamins parce que bien entendu ils allaient bien travailler pendant ces 6 jours d'absence. Et surtout il a eu le bon goût de souligner que ce voyage avait un intérêt pédagogique puisqu'ils allaient visiter plein de lieux intéressants à propos desquels ses enfants pourraient ensuite échanger avec leurs classes.

C'est bon ça non? Mais bien sûr, quand ils reviendront de leur croisière ("Salut les pauvres!"), on perdra aussi du temps avec le restant des élèves pour parler de comment c'était bien le concert de Frédéric François sur le bateau pendant qu'eux faisaient des maths.

J'ai eu envie de répondre : "J'aime beaucoup votre humour." ou "Je vous propose de venir en famille une matinée dès votre retour pour nous présenter votre voyage, cela me paraît être une expérience qui s'inscrit parfaitement dans le programme et qu'il serait effectivement dommage de manquer. Souhaitez-vous que je fasse imprimer des programmes à votre effigie?"

Et au final, j'ai laissé tomber, j'ai râlé, j'ai dit au gamin que je n'en avais pas après lui qu'il ne fallait pas qu'il s'inquiète mais que des fois les parents faisaient n'importe quoi (Tu sais quoi, j'aime bien ta mère, elle est gentille, mais ton père est un connard! Désolée!)

Lire la suite

Afficher plus d'articles

1 2 > >>