Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
makarotte.com

Mais c'est qui ce vieux?

Publié le 3 Décembre 2016 par KRo

Après une semaine fatigante, vendredi matin je vais ouvrir aux retardataires et là j'ai le quinté dans l'ordre comprenez les habitués du retard plus un numéro complémentaire, le seul à qui j'ai envie d'ouvrir. Je dis bonjour, les premiers répondent, j'ouvre, le numéro complémentaire et tous les autres gamins se pressent sauf Paco qui lui, après que sa maman a bien pris le temps de lui faire un dernier bisou (oui parce qu'elle n'a pas eu le temps avant bien évidemment) arrive, kikilou ...  je lui lance un "Allez dépêche-toi là, tous les autres sont rentrés, je n'ai pas toute la journée!" et le gosse continue d'avancer tranquillement, et me gratifie d'un sourire bien narquois et d'un air qui dit : "Ben quoi, tu vas le tenir ce portail de toutes façons, comme d'habitude." A la vue de ce sourire, mon sang ne fait qu'un tour, je repousse le gosse, ferme la grille et commence à gueuler.

La mère qui était déjà repartie revient sur ses pas, je demande au gamin ce qu'il était censé dire plutôt que de me narguer, il ne sait pas de prime abord, puis tente un "Bonjour?" et paraît étonné quand je suggère "Excusez-moi d'être en retard." Complètement à la masse ce gosse avec sa tête à la fois de ronde et aplatie de Snorky.

Dépitée et énervée, je ré-ouvre, il entre dans l'école et moi aussi.

 

Le soir, à la sortie, la mère accompagnée d'un vieux me fait signe qu'elle veut me parler. Je dis bonjour, même au vieux, et à la question "Je n'ai pas compris ce qui s'est passé ce matin, j'ai trouvé ça un peu violent, est-ce que Paco s'est mal comporté?" j'explique la situation et là elle ne dit pas : "Ah je vois, je suis désolée d'être si souvent en retard et je comprends pourquoi vous vous êtes énervée même si j'ai trouvé que c'était un peu fort." NON, elle dit : 

- Je ne comprends pas pourquoi vous vous acharnez sur mon gamin!

Punaise ça y est, en un quart de seconde, plus vite qu'une formule 1, j'ai le cœur qui passe de 50 à 160.

- Euh, m'ACHARNER? On n'a pas la même définition du mot madame, c'est la première fois que je lui dis quelque chose alors que vous êtes en retard quasiment tous les jours depuis 3 ou 4 ans maintenant. Dans acharner il y a quand même une notion de répétition!

Et là le vieux commence à dire : "Oui, oui, s'acharner, parce qu'il a déjà été attrapé par le col aussi l'autre jour!"

Mais qu'est-ce qu'il me dit le vieux? Mais c'est qui lui?

La mère renchérit sur l'acharnement et là bon ben je n'ai rien pu faire contre ma nature, j'avais 1500 chevaux qui poussaient à l'intérieur alors malgré ma grande envie de tourner les talons et de rentrer chez moi, mon ton est monté. MERDE A LA FIN, MERDE!

La mère me fait alors toute une démonstration pour m'expliquer que si jamais un jour son fils me manquait de respect elle serait la première à le lui reprocher. J'essaye donc de lui ré-expliquer que justement cela avait été le cas, mais non, là non, ça ne valait pas, manque de bol, pour toutes les autres fois où peut-être il serait insolent, bien entendu, elle ne manquerait pas de me donner raison mais là et notamment aujourd'hui, non. Me voilà donc avec un ticket gratuit mais inutilisable, dommage.

Et pendant ce temps là, comme en écho, le vieux fait des commentaires sur ma façon de parler "au pitchoun". Il tente de me bourrer le mou avec "le pitchoun", et il y arrive relativement bien. AU SECOURS! Quelqu'un peut-il plaquer ce vieux?

Ensuite elle embraye sur le fait que ce n'est pas comme ça qu'on parle à un enfant et j'ai beau lui dire que si elle ne veut pas que je m'énerve, elle n'a qu'à emmener son fils à l'heure à l'école, plutôt que d'être en retard, elle me dit que je n'ai qu'à la convoquer elle. Elle oublie bien sûr les 27 mots dans le cahier de liaison pour dire que les retards doivent cesser et notre dernier face à face où je lui ai dit que ce n'était pas possible de continuer comme ça.
Non en fait elle ne l'oublie pas, elle me dit :

- Et puis je vous ai dit que j'avais du mal le matin!

- Et moi je vous ai dit qu'il fallait quand même vous débrouiller pour être à l'heure!

Surréaliste.

Une fois elle s'est même pointée en robe de chambre cette nana, et c'est moi qui selon elle traumatise son fils! Et bien moi je pense qu'il est moins traumatisant de se faire engueuler parce qu'on se foutait ouvertement de la directrice que d'être emmené à l'école par sa maman en robe de chambre dans la rue. Mais bon je suis psychorigide alors ...

Et pendant tout ce temps là, le vieux continue ses commentaires sur la façon de parler à un "pitchoun". Il me dit que ce n'est pas "pédagogique", que plutôt que de lui gueuler dessus je ferais mieux de lui donner un verbe à conjuguer. Au secours, qu'on m'amène une fenêtre que je saute! SANS DECONNER! Le gars je ne l'ai jamais vu de ma vie, je ne sais tellement pas qui c'est que je le lui dis "Mais Monsieur, vous êtes qui?" et lui ne me répond pas et continue son blabla en m'expliquant comment de son temps on donnait des verbes à conjuguer et on tirait un petit peu sur l'oreille.

Mais pourquoi êtes-vous si ... vieux?!

Et ça continue, on reprend en boucle au moins 3 fois la même conversation avec la mère sur le manque de respect qui pour elle n'en est pas un mais qui devrait être sanctionné si c'en était un et aussi sur le fait que y'a plein d'autres enfants qui se comportent mal et parlent mal et que elle si ça continue elle va dire à son gosse de faire pareil.

Logique et tout dans la bonne foi. J'adore, je suis en vitesse de croisière, j'attaque le neuvième tour de piste. Roule ma poule, roule ...

Et le vieux continue sur son "pitchoun" et sa façon "pédagogique" de gérer les choses correctement comme "à son époque".

La mère me dit :

- Non mais en plus ce matin, le portail a été fermé plus tôt, on était plein devant.

- Non mais n'importe quoi, le portail a été fermé à l'heure (et à part un, tous les autres retardataires étaient des coutumiers même s'ils ne sont pas forcément tous en retard les mêmes jours que vous).

- Mais vous avez vu comment vous parlez aux gens?

Oui j'avoue, je n'en peux plus, j'ai envie qu'un camion-poubelle vienne me rouler dessus pour que ça s'arrête, mais comme je ne suis pas du genre à lâcher l'affaire, je continue aussi à dire à la mère que si elle ne veut pas qu'il y ait de problème, et si elle ne veut pas que le ton monte, il suffit simplement qu'elle arrête de me faire chier jour après jour, m'obligeant à ressortir pour ouvrir aux retardataires et qu'elle emmène son fils à l'heure.
Et d'un coup, le vieux dit, l'air contenté du mec qui vient de clore une bonne négo : "Et voilà c'est ça, et bien si vous êtes gentille avec le pitchoun, en contrepartie, elle viendra plus souvent à l'heure!"

- En CONTREPARTIE?

Punaise, je fais un pic à 186. Je me souviens, je me suis retournée vers mes collègues qui, sympas, attendaient que tout cela se finisse tout en restant pas loin, histoire d'assurer mes arrières. J'avais envie qu'on me téléporte, quitte à finir mi-femme mi-mouche. Mais ce n'est pas arrivé.

- En contrepartie? M'acharner? Je crois qu'il va vraiment falloir jeter un œil à ces définitions dans un dictionnaire là, parce qu'il n'y a pas de contrepartie possible ici.

- Vous voulez voir mes diplômes madame? me dit le vieux. Oui parce que moi de mon temps (Oh punaise, nooooon, STOOOOOOP) j'ai eu des conjugaisons et ça m'a pas empêché d'avoir mes diplômes! 

Mais c'est une vraie phrase ça? Elle n'a aucun sens, bordel!

J'étais tellement dans le désarroi que j'ai dit à voix haute et dans une sorte de râle "Roooh non, j'ai pas envie de ça!", même que la nana, elle a eu l'air de percevoir ma souffrance pendant un instant, je l'ai vue lever les paumes de main vers le ciel. HELP!

Bon bref, je ne sais plus comment ça s'est fini, un moment j'ai dit plusieurs fois de suite que j'avais compris ce qu'elle m'avait dit même si je n'étais pas pleinement d'accord mais que là c'était trop et puis ils ont fini par partir.

Punaise mais à partir de combien de dizaines de retards le matin est-il acceptable que la personne qui ouvre s'énerve?

Et surtout, quelqu'un peut-il me dire dire qui c'est ce vieux?

Lire la suite