Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
makarotte.com

Danse contemporaine

Publié le 23 Mai 2015 par KRo

Cette semaine, j'ai accompagné mes élèves voir un spectacle de danse. J'adore ça moi la danse et je me régale à emmener mes élèves voir des spectacles vivants comme on dit. C'est un vrai engagement en fait parce que je sais que beaucoup de gens ne vont jamais au spectacle et qu'encore moins de gens vont voir de la danse. Donc moi, ma mission depuis des années, c'est d'emmener des gamins voir de la danse. Oui parce que la danse ça peut être aérien, magique, surprenant, athlétique, émouvant, prenant, magnifique, drôle, intense, extrêmement physique... donc environ 3 fois par an, j'emmène mes élèves assister à des spectacles en me disant que peut-être ce seront les seules occasions de toute leur vie.

J'essaye de varier les plaisirs de façon à ce qu'ils voient différentes sortes de danses mais ce n'est pas toujours évident de trouver des places de spectacles en horaires scolaires disponibles. Alors parfois malgré beaucoup de précautions, il arrive qu'on tombe sur des merdes. Surtout en danse contemporaine !

Ah oui parce que dans la danse contemporaine c'est comme dans le théâtre contemporain y'a du fantastique et du foutage de gueule. C'est comme cela, n'est-ce pas Ludivine, qu'on se retrouve spectateur d'une pièce dans laquelle des gens à poils se jettent de la bouffe à la gueule ou défèquent dans un coin de la scène pendant que d'autres, toujours à poils, entrent sur scène au ralentis pendant 20 minutes ou encore offrent à la foule un de leurs poils pubiens. Moi je ne vais pas souvent au théâtre mais il est vrai qu'en danse ce genre de trucs, sans nul doute très avant-gardistes mais néanmoins tout pourris, existent. Alors évidemment, j'évite d'exposer mes élèves à des transes de gens à poils qui gesticulent en déclamant des vers, mais sans aller jusque là il arrive de temps en autre que je revienne d'un spectacle au minimum perplexe et pour le moins déçue.

Et bien cette semaine, il faut bien l'avouer, j'ai fait perdre une après-midi à toute la classe. Le spectacle n'était pas inintéressant dans son ensemble mais bon la partie danse était réduite à la portion congrue et franchement la danseuse c'était mamie fait de la résistance. La chorégraphie était carrément simpliste, on aurait dit qu'elle l'avait inventée 5 minutes avant d'entrer en scène en mélangeant tout plein de mouvements hyper basiques, en fait c'était comme assister au spectacle de fin d'année du cours de modern jazz des "Couloirs du temps", la maison de retraite de ma grand-mère : déjà vu, mou, bof et rrrrrrrr, zzzzzz, rrrrrrrrr, zzzzzzzz ... j'ai failli m'endormir un filet de bave dégoulinant de ma lèvre vers mon cou.

Avec ça les costumes étaient tout moches. Bref, on était loin de l'émerveillement au final.

Alors du coup, en rentrant, en entendant les commentaires des élèves, ça m'a fait marrer :

- Euh tu crois qu'elle avait quel âge la vieille?

- Ben au moins 42 ans hein!

Quoi, 42? Nan mais tu veux une claque?!

- Et il était bizarre son costume, on aurait dit qu'elle allait en boîte.

Euh, écoute, je ne vais plus souvent en boîte mais même à ma grande époque, personne ne s'habillait comme ça sauf peut-être pour aller à la Chunga : "Le lampadaire, c'était moi!"

- J'ai pas compris pourquoi y'avait le tissu qui brille à la fin.

Ouais moi non plus j'ai pas compris, ne t'en fais pas. Allégorie, allégresse, alléluia, que diable pouvait-elle bien foutre sous sa couverture de survie, dieu seul le sait!

Commenter cet article

ludimada 31/05/2015 22:36

Tellement flattée que mes petites anecdotes soient repris sur un si fameux site !

31/05/2015 22:42

Tu verras un jour, des millions de vues ...