Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
makarotte.com

Corruption de fonctionnaire

Publié le 21 Juillet 2015 par KRo

C'est l'été, pas grand chose à raconter, il est temps de mettre en mots quelques archives.

Il y a longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine ...

Je reçois une maman pour faire une inscription dans la semaine de la rentrée. Je la connais bien cette maman, elle est plutôt gentille, j'ai eu son fils aîné en classe et là elle vient pour ré-inscrire le cadet. Ils sont de la communauté des gens du voyage et cette famille là en général vers le mois d'avril ou de mai s'en va aux Saintes-Maries et revient en septembre. L'année d'avant a été difficile avec Cartman, le cadet, faut dire qu'il est plutôt agressif parce qu'un peu perdu à l'école, un peu largué aussi, il a du mal à apprendre à lire alors qu'il approche les 10 ans. Enfin ...

Elle est là avec lui dans mon bureau, je fais l'inscription et au moment de s'en aller elle me dit :

- Au fait je voulais vous demander, c'est quoi votre taille?

- ??

- Parce qu'en ce moment je fais les marchés, et j'voudrais vous offrir un ensemble, je fais la lingerie, vous savez.

- o.O , euh ... non, non ce n'est pas la peine madame.

- Mais si vous avez été si gentille l'année dernière, c'est pour ça, j'voulais vous faire un cadeau.

- C'est très gentil mais ce n'est pas la peine.

- Si, si, vous faites quoi du 90 B?

Ah misère, me voilà en train de donner mes mensurations à la maman d'un élève, en plus il est juste derrière, je ne suis pas gênée du tout, c'est un calvaire. Mais elle est forte en affaires, la bougresse, elle doit bien les vendre sur le marché ses ensembles parce qu'elle a la tchatche du bonimenteur. En plus moi à ça je suis nulle, j'ai énormément de mal à me dégager de ce genre de situations. Pour tout dire je fais partie de ceux qui se sont déjà retrouvés à acheter 25 kilos de pommes et 50 de patates à un mec qui avait sonné à ma porte, c'est dire! Et dans la rue, à présent, j'ai appris à slalomer entre les gens qui le samedi te font signer des pétitions pour la libération d'Abel Chemoul, prisonnier dans les geôles fascistes, parce qu'avant je marchais tranquillement et c'était toujours pour ma gueule. Bref, face à la maman de Cartman je n'avais aucune chance.

Me voilà, un petit 36, 95 C, grande blonde, la chevelure qui le vaut bien, ah non mais pas du tout mais qui est-ce que que vous regardez là? Moi je suis la nana rouquemoute assise là à gauche de l'image, celle qui rigole en buvant des bières, ouh ouh cadreur?!

La conversation a fini par :

- Culotte ou string?

- String :-7 !

Heureusement, "la honte, ça passe quand la vie est longue" et je suis une force de la nature moi alors je serai au moins centenaire.

Avec tout ça j'ai commencé l'année avec un joli petit ensemble blanc, tout à fait sobre, oui parce que j'avais un peu des doutes sur le fait de pouvoir porter ce qui allait m'arriver. Le tout quand même remis par Cartman lui-même dans la semaine qui a suivi, histoire de m'en remettre une couche.

Lire la suite

Old school

Publié le 20 Juillet 2015 par KRo

Alors là clairement je pense que les Dieux essaient de me faire comprendre que ça sent le sapin et la vieille urine.

REWIND :
Depuis 3 jours seulement je connais le nom de la personne qui va venir compléter mon poste en classe pendant que je serai au bureau. Oui parce que l'administration trouve ça cool de te faire chier quand même un minimum pendant tes vacances pour être sûre que tu ne manques pas d'entraînement. C'est clair que si on pouvait savoir chaque année fin juin avec qui on bosse à la rentrée, comment on se répartit les matières, quels jours on sera en classe, si on peut faire des projets en commun, ce serait trop d'informations intéressantes à exploiter et après, à la rentrée, les deux pieds dans la merde habituelle et bien on risquerait un claquage. Alors que là, aux alentours du 20 juin on te permet de consulter des listes de noms avec en face des affectations MAIS ATTENTION on ne te donne pas les coordonnées des gens, non, non, non, ce serait trop simple. Et quand tu appelles les services académiques, on te demande d'envoyer un mail auquel on ne te répond pas, mmmmh c'est bon ça! Pas moyen d'avoir mis en place un genre de mail envoyé automatiquement aux personnes concernées ou bien de permettre aux directeurs avec leur mot de passe et leur clef cryptée (whaououou section Q) d'accéder aux coordonnées personnelles des gens qui viennent d'être affectés dans leur école. NAN, tu te démerdes, de toutes façons tout le monde sait très bien que ton année, tes progressions, tes séquences, tes séances, toutes tes prép tu les fais le matin même en prenant ton déj donc bon, pas besoin d'être informé. Et pour ceux qui sont à temps partiel pour pouvoir s'occuper de leurs mômes, clairement, savoir la veille quels seront les jours où ils doivent les faire garder est bien suffisant.
Autant de considération, ça m'émeut!
Et aussi peu de progrès dans l'organisation des affectations années après années, c'est pour le moins ... déroutant.

Enfin, bref tout ça pour dire qu'on se retrouve nombreux à mener l'enquête sur les réseaux sociaux, la plaie ... et là, c'est le drame.

D'abord tu tombes sur des gens qui sont plus ou moins des homonymes et qui ont une vie dont tu te contrefouts en fait. Ensuite tu tombes sur les gens que tu recherches et là, ils ont une vie dont tu te contrefouts en fait! C'est le festival de selfies en duck faces, quel enfer, c'est comme devenir malgré toi follower de Kim Kardashian, t'as l'impression que ton écran te crie "TU AS RATE TA VIE! T'ES EN TRAIN DE REGARDER LES PHOTOS DE vacances? maquillage? soirée? aucune idée en fait D'UNE NANA QUE TU NE CONNAIS PAS DU TOUT! C'EST LA LOOSE ABSOLUE!". T'as le droit aussi aux photos de couple enamouré qui disent "J'te monte dessus mon chéri mais c'est pour faire un super selfie de toi et moi en maillots", yeueurrrkk! Sans compter les commentaires sur les photos "Ouais, t'es trop belle!" ou le lien vers la page du gars avec des commentaires sur ses photos à lui "Ouais t'es trop beau!". Un peu de tenue bordel, c'est quoi ce manque de pudeur là, mais punaise mais merde les gars là, on ne se laisse pas aller à afficher sa gueule en long en large et en travers, on s'estime un peu plus et on se dit qu'une seule photo ira bien. Mais qu'est-ce que c'est que ça, tu cherches UNE info utilisable et tu te tapes des kilomètres de photos de clébards trop mignons, tu apprends que les gens aiment Monoprix et Coldplay, ouaiaiaiais trop intéressant sans déconner, au secours, c'est un cauchemar de vanité.

Voilà, voilà, je crois qu'à présent démonstration est faite et c'est bien clair pour tout le monde, je suis passée un peu de l'autre côté ces derniers jours, les trucs de jeunes me font chier, je me demande même si certains jeunes me feraient pas un peu chier. Ce qui me console c'est que les vieux aussi me font chier ... eh,eh,eh ... Bref, j'aime toujours autant les gens, c'est rassurant.

Lire la suite

Des jours et des vies

Publié le 8 Juillet 2015 par KRo

Jour 1, j'ai autant d'énergie qu'un vieux bout de sandwich oublié sur une table après une kermesse. Je ne réalise pas encore que je vais enfin pouvoir dormir et me retaper avant de repartir pour un tour de grand huit. Pour le moment, je vis ma vie de quand j'aurai 92 ans, j'ai des absences sur mon canap', je me réveille et réalise que je me suis endormie comme ça, sans même m'en être rendue compte. Heureusement je me mate des films en VOD, alors je peux retourner en arrière.

Jour 2, pas vraiment vu passer le jour 1. Je continue à avoir ... à quoi déjà? Voilà, c'est ça, je suis juste capable de me souvenir que j'allais penser à un truc là, mais de quoi s'agissait-il? C'est moche ... Pas vraiment envie d'avoir 92 ans tout de suite.

Jour 3, après extraction du lit, dur, très très dur, je me fais une petite journée de 6 heures, comparée à mes semaines d'environ 50 heures de ces derniers temps, c'est cool. Le soir je vais au sport, la prof remarque que j'ai une sale tête. Moi je n'ose pas lui dire que je suis en vacances et qu'en début de vacances et bien je ressemble à ça, c'est sûr c'est pas glamour. Je me dis juste que quand t'as 20 ans tu te maquilles pour qu'on ne te prenne plus pour une ado mais à 40 c'est ça ou alors tout le monde remarque que t'as l'air crevée. Bref ma chérie, si tu ne veux pas que les passants dans la rue trouvent que t'es moche et que t'as l'air d'avoir 65 ans et bien il faut te tartiner la gueule quand tu sors de chez toi, même si c'est pour aller au club de sport, sinon les gens vont te jeter leur barre de fer ou leurs poids à la tête!
Deuxième cours, la prof a autant de groove que Joey Tribbiani quand il fait croire à quelqu'un qu'il est assez fort pour être prof de danse (extrait à regarder à partir de 2'50''), et ça donne à peu près la même chose à la fin: c'est affreux mais les mains sont jazzy. Ah! mon esprit critique revient, je ne suis pas complètement perdue et constate avec joie que je demeure sur la bonne rive de l'Achéron.

Jour 4, rebelote, bonne journée de boulot, 7 heures cette fois-ci parce que j'ai réussi à m'auto-benner hors du lit plus vite. Hop, fin de journée, je file au step et là un habitué qui était blessé mais s'était assis pour regarder le cours, décide de nous filmer avec son portable. D'un côté c'est cool, c'est pas souvent qu'on peut se voir vraiment, d'un autre côté franchement j'ai à peu près la même tête qu'hier et c'est avec cette tête que je vais sûrement finir sur un site internet. La loose ...
Je jette un œil sur son téléphone à la fin du cours, ah oui je confirme, c'est bien moi là, les trois Grâces à moi toute seule : la grâce (ben oui quand même ;o) ) , la grasse (ben oui là quand même :o( ) and the amazing grace (c'est un peu comme Spiderman mais en plus lumineux et le costume en latex en moins, oui parce que si en plus je dois enfiler un costume en latex alors ça fera comme la fois où j'ai été forcée de porter une robe de soirée longue en lamé, j'ai fini par ressembler à la langouste de Cuba et personne n'a envie de voir ça.)

Jour 5 déjà, vu qu'il est plus de 3h du matin, mais rien n'y fait, je tourne et vire mais je n'ai en tête que les emmerdes de cette fin d'année et celles qui se profilent pour l'année à venir. Heureusement, comme le chantait Jean-Louis Aubert "Qu'est-ce qu'il y a au bout, au bout, tout au bout du rouleau? Oui au bout, tout au bout, tout au bout du rouleau? Y'a encore du rouleau!". Bon et bien un grand merci Jean-Louis, même si cette chanson n'a pas dû te coûter trop cher en paroles.

Lire la suite