Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
makarotte.com

Sales gosses

Publié le 18 Mai 2013 par KRo

Depuis 2 semaines, les récréations sont le lieu de conflits permanents entre filles de CM2, ça finit inexorablement en pleurs, insultes et donc résolution de conflit avec les enseignants. Marre ...

Je vais voir une des protagonistes lors d'un moment calme pour lui demander ce qu'il se passe, pourquoi, maintenant, ces conflits à répétition. Elle m'explique qu'il y a peu, une copine a invité des filles pour une soirée pyjama et que certaines ont déclaré qu'elles n'iraient pas parce qu'il y aurait des "sales gitanes". Vexées, les filles concernées sont donc au taquet, prêtes à mordre à chaque seconde, elles se comportent conformément à ce à quoi les autres filles les ont réduites, des sales gamines qui font peur.

Du coup, à la récré suivante je rassemble tout ce petit monde, j'ai une douzaine de gamines dans mon bureau et je leur explique qu'on n'est pas obligés de tous s'aimer, qu'on a le droit de dire qu'on ne veut pas aller à une fête parce qu'il y aura une telle ou une telle mais pas parce qu'il y aura des "sales gitanes".

Ensuite, je me tourne vers un des groupes, dans l'idée de souligner l'interdiction du mot "sale" et je dis : "Vous êtes gitanes, vous?"

"Non maîtresse, on est manouches."

"AH, dis-je en me retournant vers les filles de l'autre groupe, en plus elles sont manouches!"

"Non maîtresse, on est mANnouches!" me dit une des gamines sur ma droite.

"Ah, pardon, elles sont mANnouches."

Et j'entends, toujours sur ma droite : "Oui parce que les gitanes elles sont sales!"

Les bras m'en tombent : "C'est malin ça de dire ça!"

"Bon en tous les cas, c'est très vexant de dire "sale quelque chose", on ne dit pas ça, c'est comme celles qui avaient dit "sale chocolat" à Babacar, ce n'est pas acceptable!"

Et là, toujours sur ma droite, la même gamine qui éclate de rire!

"Ah c'était toi, bon, ben tu vois, quand ça tombe sur toi, ça ne fait pas plaisir!"

"Allez, sortez toutes, allez en récré ............................... Sales gosses!"

Lire la suite

So shocking!

Publié le 14 Mai 2013 par KRo

Aujourd'hui je reçois 2 gamines de CM2 dans mon bureau parce qu'elles embêtent une enfant de CM1 et qu'il y a récidive, genre je t'insulte, je te coince dans les toilettes ... Elles m'expliquent la situation, apparemment cette fois ce sont les copines de la CM1 qui ont un peu cherché les embrouilles ... bref ... le soucis c'est que j'ai dans mon bureau une enfant de 11 ou 12 ans qui en parlant d'une autre enfant me dit des choses du style "elle a un trou du cul énorme", " elle doit avoir la bite qui s'est coincée dans sa gorge", "elle a des grosses lèvres qui sucent", enfin bref tout plein de choses tellement poétiques!!!

Je la reprends "Mais qu'est-ce que tu me dis?", "Mais voyons, comment tu parles?", "Bon ça suffit maintenant!" et j'essaye tant bien que mal de comprendre la situation, de démêler les choses et de mettre fin au problème. Je renvoie les gamines en classe.

Et puis là d'un coup le doute s'installe : Et si cette enfant, grande, déjà plutôt formée, utilisait ce genre d'expressions absolument atroces parce qu'elle sait vraiment de quoi elle parle? Bref, pour en avoir le coeur net, je retourne chercher la gamine et puis je lui pose doucement (oui, oui, dans mon travail je sais être douce, c'est mon travail, c'est comme un peu du théâtre) la question avec plein de précautions. Et là, elle me dit avec un air qui dit "That's so shocking!" que non, non, non, elle dit ça parce qu'elle est énervée, que ce n'est pas chez elle qu'on parle comme ça, qu'elle n'a pas du tout appris ça avec sa mère, parce que sa mère elle est chrétienne (ah ben oui, ça c'est sûr c'est le détail qui change tout, sauf que sa mère la chrétienne elle m'a menacée de mort il y a 4 ans et qu'elle a mis sa main dans la figure du directeur du centre de loisir l'année dernière). Ensuite elle m'a dit que c'est un copain/cousin/voisin qui lui a appris "les choses de la vie" parce que lui il savait tout (c'est sûr que le trou du cul en chou-fleur et la bite dans la gorge c'est vraiment l'essentiel du programme pour un enfant de CM2).

Pour être sûre, sûre que je ne loupais pas un truc j'ai expliqué que ces mots là (il y en avait d'autres dans le même genre) m'avait un peu inquiétée et je lui ai demandé si quelqu'un lui avait déjà fait du mal, l'avait déjà touchée. Et là, elle qui doit peser dans les 90 kg pour ses 1,60 m s'est recroquevillée comme une petite souris et m'a regardée comme si c'était moi qui lui disais des trucs hyper dégueulasses!

Alors bon, j'ai désamorcé, enfin j'espère, en expliquant que c'était mon travail de protéger les enfants contre des gens qui pourraient leur faire du mal et que du coup je préférais poser la question mais qu'on en resterait là.

Et à la récré ses copines/cousines sont venues me voir pour me dire qu'elle était honteuse que j'ai pu lui parler de ça. Punaise, de là à ce que j'ai le père de l'une d'entre elles qui revienne me dire suite à la baffe donnée par sa soeur au directeur du CLAE l'année dernière (et je n'invente rien, la phrase est une véritable citation): "Vous (pas moi hein, vous les autres gens) les enfants vous les violez alors que nous ils veulent une tablette de chocolat à 1 euro on leur achète" avec force mouvements de va et vient des mains du haut vers le bas avec un angle de 45° au moment de dire "violez" ... il n'y a qu'un pas ... pourvu que j'ai réussi à désamorcer suffisamment!

Lire la suite

Parle à ma main

Publié le 17 Avril 2013 par KRo

Ce matin, ENCORE ces parents qui veulent me parler, encore les mêmes, quand je les ai vus j'ai eu envie de courir, loin, loin, mais non, je suis revenue vers eux, mais je ne les ai pas fait entrer dans mon bureau, je sais ce n'est pas bien, mais l'idée c'était qu'ils ne s'installent pas. Alors là dans le couloir pour la 5ème, 6ème, 7ème fois cette année, je les ai encore écoutés me raconter combien leur fille était martyrisée par tout le monde. Des fois il y a des variations, c'est que elle qui vient, mais le discours est toujours le même. Au début, j'essayais de converser, mais là non, là j'ai jeté l'éponge, j'écoute en guettant le moment où je pourrai placer un mot ou une phrase qui me permettra de les raccompagner jusqu'au portail. Bref, elle me parle de sa fille,me parle, me parle et moi dans ma tête j'entends "Tu m'fais trop pitié tu m'saoules vas-y parle à ma main, si t'as pas compris ça veut dire oublie moi hein hein, j't'écoute pas, t'existes pas donc vas-y parle à ma main, si t'as pas compris ça veut dire non merci hein hein." J'ai juste envie que ça s'arrête, mais même la sonnerie automatique n'y fait rien, elle parle, il parle, elle re-parle ... QUE QUELQU'UN M'ACHÈVE! S'il vous plaît!

Cette gosse est mytho, mytho, mytho, hier quand elle a pris ce coup sur le doigt (oui cette fois elle a pris un coup donné par une force extérieure et non pas par ce démon intérieur qui la fait se jeter par terre dans la cour quand elle croit qu'on ne la voit pas), elle hurlait tellement fort en se roulant par terre qu'il nous a fallu plusieurs minutes pour comprendre qu'elle avait mal ... au doigt. D'ailleurs, ses parents m'ont bien dit que son doigt était "presque cassé", ça veut dire quoi ça médicalement "presque cassé"? parce que pour moi PRESQUE cassé ça veut dire pas cassé du tout, ça veut dire tordu par exemple.

Rah la la, je ne peux plus, je ne peux plus, et pourtant, malgré mon caractère explosif je sais trouver des trésors de calme et de diplomatie pour écouter les parents, même que souvent je m'impressionne moi-même, c'est dire! Mais là, non! Là je ne peux plus.

Et l'autre qui me menace "Non mais si ça continue je vais aller à la gendarmerie, ce n'est plus possible cette violence!". Mais bien sûr vas-y madame à la gendarmerie leur dire que son doigt il est presque cassé, ils ont que ça à faire à la gendarmerie de noter les presque cassages de doigts! En plus ils se rappelleront de vous, l'année dernière vous avez été signaler qu'un méchant méchant élève m'avait menacée avec un couteau donc ils avaient été obligés de m'appeler pour connaître le fin mot de l'histoire (qui était : gérage -- oui, oui, dans ce cas là on dit gérage et pas gestion, gestion c'est trop propre -- donc gérage de gros pétage de plomb d'un élève, mais de couteau nenni !!!)

"Ou bien je vais écrire une lettre à l'académie, parce que je commence à avoir un dossier médical conséquent!". Et bien écris-lui au directeur académique, et surtout n'oublie pas de lui dire que ta fille a dit à sa maîtresse d'anglais il y a 2 semaines qu'elle était triste parce que son père était mort!

Pourtant là devant moi ce matin, le père il avait bien des choses à dire pour un mort!

Punaise, heureusement les vacances arrivent parce que sinon j'en avais pour 3 semaines de cette histoire de doigt presque cassé. Déjà qu'on a fini la période précédente avec cette adorable enfant qui a baissé sa culotte devant les autres CM1 parce que "moi je suis cap" mais que "non, non, non, c'est pas vrai, c'est un complot, pas de ça chez nous, c'est bien la preuve que toute la classe la déteste et s'est organisée", d'ailleurs "depuis cette histoire, elle est devenue leur bouc émissaire".

Bon cette case est trop petite pour détailler toutes les fois où cette enfant a été prise en flagrant délit de mensonges... allez: "Parle, parle, parle à ma main, maint'nant, dégage !"

Lire la suite

18h45-19h45 horaire ultime

Publié le 11 Avril 2013 par KRo

Aujourd'hui une collègue m'a dit que son mari ne comprenait pas qu'on puisse avoir l'audace de proposer aux familles de faire des réunions d'équipes éducatives sur le temps scolaire! WHAT? Est-ce qu'on se pose la question de pourquoi le médecin qui vous reçoit à l'hosto il a des horaires d'hosto et pourquoi le coiffeur il ne bosse pas le dimanche parce que moi ça m'arrangerait drôlement, et pourquoi la salle de sport elle propose pas des cours exactement le jour où ça m'arrange à l'heure qui me va le mieux????

Alors je voudrais dire à ce mari que ce soir j'ai quitté l'école à 17h45 et que de 18h15 à 19h30 j'ai mis à jour Base Elèves avec les modifications données par les parents sur les fiches d'affectation au collège pour les élèves de CM2, donc que s'il cela lui convient, s'il est bien rentré de son travail, vers les 21h j'ai un créneau pour organiser une équipe éducative ... ben oui, j'aurai mangé entretemps mais peut-être ne devrais-je pas, et puis du coup faudra le temps aussi que je retourne à l'école, parce que ça le fait pas de recevoir des familles pour une réunion à la maison à moins de bosser pour Tupperware! Mais peut-être que 21h ce n'est pas une heure décente pour recevoir des familles, peut-être que l'heure ultime c'est entre 19h et 20h, enfin non là c'est un peu tard non? faudrait pas leur faire rater le journal à ces gens qui travaillent EUX alors ... entre 18h30 et 19h30 peut-être, mais là ça va encore les obliger à se dépêcher de rentrer, vraiment là les enseignants ne font pas d'effort! C'est vrai ça paraît tellement logique de se dire que ces feignasses d'enseignants et de directeurs ils pourraient faire des heures sup non payées de présence à l'école pour recevoir des familles entre 18h45 et 19h45 (ça y est je l'ai trouvé L'horaire, le bon) afin de discuter des problèmes rencontrés par leurs enfants (aux familles les enfants, parce que nous ce ne sont pas nos enfants, ce sont nos élèves, mes enfants à moi ils pourraient tout de même se démerder tous seuls et attendre sagement que maman rentre vers les 20h30 du boulot pour faire leurs devoirs et imaginer avoir quelque chose à becter, ou alors c'est papa qui s'y collerait tous les jours, parce que papa lui il aurait pas un boulot d'enseignant de fonctionnaire de merde, il aurait un vrai boulot avec des vrais morceaux d'horaires de bureau dedans qui feraient qu'il pourrait rentrer chez lui kikilou vers les 18h30 ... même si comme maman il se remettrait parfois à bosser ensuite plus tard le soir. Oui parce que maman dès fois elle bosse un peu plus que le temps qu'elle passe devant ses élèves, oui parce qu'elle a épuisé tous les numéros de claquettes dont elle était capable alors à un moment faut préparer des cours et puis ensuite il faut corriger des cahiers aussi mais bon , je m'égare ... qu'est-ce que je racontais .... ah oui, il serait 19h, la réunion battrait son plein et je serais avec une famille pour parler de leur gosse...) et c'est vrai que les parents eux, ils peuvent pas trouver une heure ou deux, l'un ou l'autre, dans leur année de travail, pour venir parler de leur gosse, c'est VRAIMENT de l'abus d'oser leur demander de prendre ce temps là pour essayer de trouver des solutions pour leur gamin!

Par contre, vendredi prochain le petit il ne viendra pas l'après-midi parce qu'ils partent en weekend, et que comme ils travaillent EUX, ils peuvent quand même en profiter un peu, de quoi? de nous ou du weekend?


 

 

 

Lire la suite
<< < 10 20 30 40 41 42 43 44 45