Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
makarotte.com

Ecole, rire et râleries.

Seux n'est pas bien avenant

Publié le 8 Juin 2020 par KRo

Le matin, y'en a qui pensent à la présidence en se brossant les dents, moi j'écoute France Inter.

Et ce matin, Dominique Seux, dans son édito économique, parlant de la réouverture des écoles, a cité "un ministre en première ligne" qui a dit en privé  : " Si les salariés de la grande distribution avaient été aussi courageux que l'Education Nationale, les français n'auraient rien eu à manger."

Alors monsieur Seux, d'abord ce n'est pas joli joli de rapporter. Ensuite, quitte à rapporter les propos de quelqu'un, c'est mieux de rapporter des propos intéressants. Faut faire un tri hein quand même, avant de citer des ministres, même des ministres de première ligne (ce sont les gros baraqués qui poussent, je suppose, les autres je ne sais pas qui ils sont, des ministres qui enfilent des perles si je comprends bien, ou des mouches peut-être, je ne sais pas). Oui parce que sinon vous allez vous retrouver à répéter des propos comme "Merde, j'ai pas encore dit une connerie, là? Allez c'est pas grave, encore une pour qui? Pour Jean-Mimi!", "Qui c'est celui là? Ah ben oui, il vient récupérer des perles (ou des mouches, on ne sait toujours pas).", "Ouh ben j'ai bien mangé moi." ou encore "J'ai bien envie de faire caca.", et bon même si ça vient d'un ministre de première ligne, et bien nous de l'autre côté du poste, on préfère ne pas savoir, voyez-vous?

Il y a du off qui ferait mieux de rester du off, sinon ça va finir en émission de téléréalité façon "Marseillais versus Covid 19".

Franchement, à une heure de grande écoute, dans une matinale suivie par des milliers de gens, ça n'est pas bien avenant. Quand on fait le point sur le temps de travail, l'énergie, la santé mis dans la balance pour gérer l'aspect scolaire du confinement et du déconfinement et qu'on prend ça dans la tronche, on a beau ne s'attendre à aucune reconnaissance de plus après qu'avant, ça ne donne pas envie d'aller bosser.

Le ministre de première ligne que vous avez cité, j'espère qu'il n'ambitionne pas de faire carrière dans le management d'équipes parce que question motivation des troupes dans ce cas là mieux vaut dire "J'ai bien envie de faire caca.", cela aura davantage d'effets positifs.

Commenter cet article
S
J'ai entendu la même chose à la même heure sur la même radio.
J'étais à l'étape mascara et j'ai un grogné un bon gros f*** !!!
Marre d'être pris pour des feignasses...
Répondre