Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
makarotte.com

Ecole, rire et râleries.

Tirelipimpon

Publié le 3 Mai 2020 par KRo

"Tirelipimpon sur le Chihuahua.
Tirelipimpon un coup j'dis ci, un coup j'dis ça
Tirelipimpon un coup j'annonce n'importe quoi
J'me touche les castagnettes, rien à foutre du corona
"

Je pense que c'est cette chanson que se chantent en boucle mes supérieurs hiérarchiques, de Blanquer à mon inspectrice, en ce moment. Je ne vois pas d'autre explication ...

Une chaîne d'incapables, d'inconséquents et de demeurés, voire même les trois à la fois, ça n'a rien de rassurant. Les informations et injonctions contradictoires se succèdent toutes les 2h environ depuis le début de la semaine mais heureusement, avec l'enchaînement 1er mai, samedi, dimanche, on n'est plus que sur des nouveautés une seule fois par jour ... vive les jours fériés, il en allait de ma santé mentale.

Oh je suppose bien qu'il est impossible que l'ensemble des gens hors terrain soient recrutés sur le seul critère d'être des débiles profonds (ou alors c'est possible?) ... mais hélas on n'entend que ceux qui disent n'importe quoi en permanence, les autres doivent être trop occupés à se cacher dans leur culotte et à avaler des couleuvres et des chapeaux, à s'arracher les cheveux et à commencer à grignoter leur phalanges à force de se bouffer les ongles : "Punaise mais qu'est-ce qu'il dit ce con?", "Mais qu'est-ce qu'elle a raconté encore, elle est neuneu ou quoi?", "Ils sont pas prêts de sortir le cul des ronces dans les écoles, heureusement que moi je vais pas avoir à faire aux enfants ni aux parents ... un vrai merdier."

Le déconfinement dans les écoles primaires ce sont 63 pages (dans sa version non finalisée) de protocole sanitaire à respecter et faire respecter à des enfants de moins de 11 ans, et un protocole pédagogique à venir ... bientôt. Ouououh je n'ai tellement pas hâte d'avoir à lire toutes les débilités impossibles à faire à la fois qu'ils sont en train de nous pondre. Je ne suis pas sûre d'y survivre surtout qu'ils vont bien sûr nous envoyer ça au dernier moment, comme d'habitude.

Toute une organisation à mettre en place avec des enseignants qui pour certains resteront chez eux et sans savoir vraiment combien d'élèves seront là parce que jusqu'à présent il nous a été formellement interdit de faire un sondage. C'est aussi faire avec Blanquer qui dit le lundi qu'on va passer des coups de fil à tous les parents avant la semaine suivante, sachant que les réunions avec l'inspectrice puis la Mairie, consécutives aux annonces du lundi, sont programmées pour le jeudi, et qu'on n'a pas de téléphones professionnels, alors quoi? Je m'enferme dans l'école pendant tout le weekend et j'appelle toutes les familles pour leur dire qu'on ne sait pas encore du tout comment on va s'y prendre?

On va se retrouver à emmener 15 enfants se laver les mains pendant 30 secondes au minimum en arrivant, en repartant, après les récrés et à chaque fois que l'un éternue, se mouche ou tousse et bien évidemment après chaque passage aux toilettes. Autant installer sa classe devant les lavabos et préparer une fiche sur la pédagogie de la chenille. Ah ben non, pas de chenille endiablée parce qu'on va les obliger à garder leurs distances toute la journée, même pendant les déplacements pendant lesquels ils ne devront pas se croiser, ce qui signifie qu'il faut dessiner et respecter les déplacements possibles des différents groupes pour permettre l'alternance des passages dans les couloirs, les sanitaires, au portail. Bref, j'ai fait un schéma avec des flèches dans tous les sens.

Il va falloir travailler sans matériel commun donc sans manuels, sans outils d'arts plastiques, sans matériel de sport. Il va falloir se nettoyer ou se désinfecter les mains à chaque fois qu'on distribue une feuille, on ne va pas pouvoir corriger les cahiers les uns après les autres ... ce sont des listes et des listes de trucs à faire et ne pas faire, c'est un casse-tête sans nom.

Heureusement, l'inspectrice me l'a affirmé, d'ici le 11 mai on va nous envoyer des "p'tits tutos" pour nous former et nous expliquer comment faire, alors on est sauvés. 

Et comme elle a dit pour mettre fin à notre dernière réunion de directeurs complètement hallucinante puisqu'en deux heures de temps (bien entendu coupées 2 fois par des incidents techniques côté outil ministériel), elle a réussi à nous dire tout et son contraire, donc à ne nous donner aucune information intéressante, utile et permettant d'envisager la suite : "Tout va bien? Tout va bien! Alors on va mettre fin à cette réunion parce que j'ai des choses à faire."
Je pense qu'en réponse elle a dû avoir plus de majeurs levés que de pouces levés, c'est dommage, on ne saura jamais, il n'y a qu'elle qui était en visio.

Commenter cet article
C
ça me rassure, que d'autres pensent comme moi, et que tu le dises si bien !
Dommage pour les 63 pages initiales du protocole, on aurait pu jouer au jeu de l'oie dessus.
En tout cas c'est vrai que l'école ça manque, on voit que les cerveaux rétrécissent, c'est la récession de la réflexion et de la sagesse, mais alors là c'est plutôt du 90 %.
Et puis, toute cette "reprise", c'est rien comme chantier, préparons nous pour septembre, rien que d'y penser ça fait rire, après un confinement à temps plein l'été pour s'être recontaminés en ouvrant les écoles... Il faut qu'on songe à se reconvertir, psy sera forcément porteur !
Bonne reprise et bon courage à tout le personnel enseignant !
Répondre
Merci pour ces mots encourageants.
V
Que tout le monde se rassure, nous venons de recevoir le protocole définitif, il n'y a plus que 54 pages…
On nous a fait les calculs pour nous aider et alléger notre charge: 1 m autour de chaque personne, soit 4m² par personne, soit 50 m² pour 16 personnes...Euuuuh...c'est encore Sibeth qui a fait les calculs!!!
On est bien partis tient!!
Répondre