Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
makarotte.com

Ecole, rire et râleries.

Coprolalie

Publié le 19 Septembre 2018

Devinez-quoi?! On a un élève qui a été diagnostiqué comme ayant le syndrome de Gilles de la Tourette. Forcément, ça, c'est le cas qui nous manquait, quand je l'ai su, le jour de la rentrée à 8h30, je me suis dit en mon for intérieur que ça ne pouvait que nous arriver à nous. Construite sur un cimetière indien cette école, je vous dis!

Nous on avait bien remarqué que cet enfant avait énormément de tics envahissants il y a déjà 2 ou 3 ans et on avait alerté la famille mais bon ... finalement un pédiatre quelque part s'est étonné que le diagnostic n'ait pas été posé plus tôt par les médecins habituels du gamin car là, il l'a bien bien développé. 

Alors ... soyons justes, sur le coup, je me suis dit que ça allait être un festival de gros mots et me suis tout de suite égoïstement réjouie qu'il ne soit pas dans ma classe (ouh que c'est laid, eh, eh, eh), mais en fait pour le moment il ne fait pas trop de crises de coprolalie.

La coprolalie? Mais ça existe en vrai ça? Et bien oui et contrairement à l'étymologie du mot qui pour moi signifie très clairement "dire de la merde", des gens érudits parlent d'une "tendance morbide à utiliser des mots orduriers et scatologiques".

Ça nous donne quoi ça? Un truc du genre " ENCULE, ENCULE, ENCUL, ENC, EN, En, en .... aarrgh, pfff " jusqu'à son dernier souffle? Ah non! ça, se serait une tendance MORTELLE à utiliser des mots orduriers et scatologiques, faut pas confondre!

Ça signifie donc quand même bien "dire de la merde". Et ça, moi je vous dis qu'il n'y a pas besoin d'être de la Tourette pour le faire. Ma nouvelle inspectrice par exemple, croisée 3 fois dont 2 minutes seulement en tête à tête, est venue me voir hier pour m'expliquer que s'il y avait des problèmes dans mon école depuis plus de 4 ans, il fallait que je me remette en question. Les enfants passent, donc ce n'est pas eux le problème (ben si quand même, quand ceux qui passent devraient faire l'objet de soins et de structures adaptés ainsi que de mesures sociales,quand même un peu non? J'y suis pour rien si c'est le défilé dans cette école!). "Et dites bien à l'équipe que je crois beaucoup en elle". A ben flûte, qui qui qui nous reste? "Il faut réassurer votre autorité auprès des élèves et des parents! Il faut savoir dire stop!" m'a-t-elle sorti. Et elle m'a imposé un rendez-vous en urgence pour me dire ça! Si c'est pas d'la merde?!?

Alors là c'était énorme. Jamais de ma vie, j'aurais pensé qu'on puisse me reprocher mon manque d'autorité. Ça m'a scotchée parce que je ne m'y attendais pas à celle-là. Mais c'est une de mes principales qualités (défauts?) d'être autoritaire! Improbable! Le coup de bambou!

Elle n'a pas aimé qu'une mère d'élève ayant assisté à une scène au cours de laquelle 2 gamins s'en prenaient physiquement à une enseignante dans la cour, ait été clamer son inquiétude à l'inspection. Et elle n'a pas aimé que le même jour, j'appelle à l'aide les conseillères péda fraîchement nommées comme elle pour gérer un autre gamin. Elle a occulté qu'il s'agit de 3 gosses pour lesquels nous avons fait moult signalements et en a conclu que j'étais trop nulle pour gérer ma petite école tranquille qui accueille un public "qui n'est pas de REP non plus, ça va!".

On est d'accord, sur le coup j'ai trouvé que c'était hyper dégueulasse ce qu'elle venait de me faire mais maintenant que j'ai passé une bonne nuit de 4h de sommeil tourmenté, j'y vois bien plus clair, mon diagnostic est limpide : coprolalie!

Commenter cet article

Lucia 20/09/2018 06:23

Mais à ce stade entre les élèves et le personnel qui t'entoure tu peux presque jouer au bingo non ? °_°

20/09/2018 07:29

Il y en a des chouettes de part et d'autre quand même. Heureusement.