Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
makarotte.com

Ecole, rire et râleries.

Peut-être marche-t-il sur l'eau?

Publié le 19 Mars 2018 par KRo

Une jeune collègue rentre dans mon bureau et me dit : "J'ai vu le maître G, il m'a vendu du rêve!", j'ai noté la phrase parce qu'elle m'a vraiment plue.

Le gars visiblement vient d'être décongelé. Il devait avoir été mis dans un congélateur par erreur ou par intention voire même peut-être était-il entré dans ce congélo de son plein gré mais en tous les cas, il réapparaît dans nos locaux après 6 mois d'absence mais agit comme si nous étions en septembre et non en mars. Etrange.

Le type tient des propos qui auraient pu, à la limite, être entendus en septembre, mais là ... Quand des situations urgentes de gamins lui ont été signalées dans les 15 premiers jours de classe, voire même en fin d'année scolaire dernière et que le type qui, en septembre, avait indiqué qu'elles étaient pour lui prioritaires, feint de les découvrir en mars, c'est qu'au moment de la décongélation quelqu'un s'est un peu impatienté devant le micro-ondes. Le résultat c'est que la barbaque qui reste est moitié froide et dure, moitié biscuite!

Ce qui est dingue, par ailleurs, c'est qu'apparemment, pendant son séjour au freezer il a également été touché par la grâce. Je ne sais pas, c'était un frigo divin a priori, avec des Ferrero rochers qui tombent du ciel quand on reçoit des amis sans doute. Toujours est-il que le gars arrive à dire sérieusement des trucs comme : "Des fois, rien qu'avec l'entretien, ça débloque des situations, parce que ce n'est pas rien, à la fin ils s'engagent". ALLELUIA. Le mec on lui parle de gamins pour lesquels on a de notre côté essayé plein d'adaptations, plusieurs sortes de contrats, eu des conversations à la pelle, des rendez-vous avec les parents et tout le toutim et lui insinue qu'avec une simple discussion, il va résoudre les problèmes. Il ne lui reste bientôt plus qu'à apposer les mains sur les gosses pour que l'ensemble de leurs difficultés disparaissent, c'est fascinant! Je suppose que, comme il l'a annoncé en début d'année, vu qu'il part à la retraite à la fin de cette année scolaire, il compte occuper son temps en devenant gourou de secte donc il s'entraîne. C'est pas gagné gagné à mon avis mais bon, il a déjà réussi à convaincre quelqu'un que c'était possible : lui.

Sinon, à une autre collègue qui lui disait qu'elle ne préférait pas qu'il intervienne auprès de 2 élèves pour lesquels la situation est très complexe (et clairement on n'a pas envie qu'il nous y foute encore plus la grouille), il a répondu que du coup il se mettait "en position d'attente". Sans déconner, on n'a pas vu ce mec pendant 6 mois et là, il lui répète plusieurs fois d'affilée en quelques minutes de conversation qu'il va se mettre activement en position d'attente. Eh oh attention hein, la position d'attente c'est pas n'importe quoi, c'est du boulot, ça le mobilise entièrement, comme un chien de chasse qui pointe du gibier, il ne peut rien faire d'autre, il est au max. Evidemment, c'est, de mon point de vue, ce qu'il semble faire de mieux mais enfin, de là à le revendiquer. C'est fort.

Commenter cet article

Vro 20/03/2018 07:28

Est ce que la position d'attente c'est comme quand tu pars avec des copines en weekend, que vous partez toutes ensemble vous faire masser et qu'à la fin y'en a une qui lâche prise complétement, et qui se met en POSITION D'ATTENTE dans la salle du même nom pour patienter jusqu'à la fin du massage de ses copines...? C'est ça la position d'attente tu crois...?

21/03/2018 16:11

C'est ça, une sorte de coma, en fait.