Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
makarotte.com

Ecole, rire et râleries.

Glandus

Publié le 16 Mars 2018 par KRo

D'un côté on a la stagiaire qui demande à une collègue de venir toquer à la porte pour faire croire qu'elle a un rendez-vous et écourter son débriefing avec l'enseignante formatrice venue l'observer travailler en classe. Alors oui nous utilisons cette technique hautement perfectionnée quand on sait qu'on va avoir affaire, en rendez-vous, à des parents ultra bavards, c'est de bonne guerre je trouve, mais là ??? La nana elle trouve qu'elle n'a pas besoin d'être conseillée peut-être? Elle peut se permettre de ne pas donner de crédit à ce que dit la formatrice? C'est fou d'être aussi imbue de sa petite personne quand on débute ! En plus s'il n'y avait rien à dire mais ce n'est pas le cas, la fille, par exemple, on lui a dit en décembre de faire des affichages lisibles de loin et elle continue de multiplier les trucs en A4 avec plein de texte dessus lisibles uniquement par le gosse qui est juste à côté. Rien que ça, ça fait plus de 3 mois et elle n'a rien changé … Elle s'en fout. Elle trouve que ça suffit bien.
Et là elle se permet une réflexion du style « elle se rend pas compte que je ne vais pas avoir le temps de manger ». Mais elle réalise que la nana qui est venue dans sa classe l'observer c'est pareil? Elle aussi elle va manger vite fait en 15 minutes avant de passer à l'observation d'une autre connasse infatuée ailleurs dans une autre école. La meuf n'a le respect de rien, ni de ses supérieurs ni de ses formateurs alors qu'elle n'a pas encore fait ses preuves et prétend être légitime. Je vais finir par détester les jeunes moi, je vous le dis, je sombre dans l'anti-jeunisme primaire, je vais mal tourner comme une vieille crème oubliée.

Bon, enfin, je n'aime pas les vieux non plus et c'est sûrement ça qui va me sauver.
Parce que de l'autre côté, on a le stagiaire (44 ans, c'est plus non plus une première fraîcheur) qui se plaint parce qu'hier, la formatrice qui est venue le voir, a commencé lors du débriefing par le négatif et qu'il l'a mal vécu. Je le cite parlant à une collègue : "Je pense que c'est sa psychologie de fonctionner comme ça à cette femme, en disant le négatif en premier... mais du coup comme je devais partir à une heure précise, elle n'a eu que le temps de me dire ça... ", "Nan mais j'aurais le positif dans son rapport écrit ... mais là ..."

Mais là quoi? Tu es nul, nul et renul. En plus t'es con, tu comprends rien à rien, t'as pas progressé d'un pouce depuis le début de l'année. Tu roules des mécaniques mais on a bien compris que t'avais peur de tout et notamment des mômes. Tu continues à jouer à l'enseignant mais ça te fait du chagrin quand quelqu'un te le dit. MAIS T'AS QUEL AGE?

Le type hier midi, il prenait des notes en discutant avec un collègue, pour préparer sa séance d'acrosport de ce matin (clairement il n'est pas débordé par son stress non plus celui-là, il est nul à chier mais il ne lui vient pas à l'idée de préparer ses séquences et séances un peu à l'avance) et il découvrait "Ah ouais alors en fait on fait un échauffement d'abord ...". Ah mais quelle découverte! Quand je vous dis qu'il est con, j'exagère pas, vous voyez bien.

Les stagiaires de cette année c'est vraiment une cata mais bon ce qui est bien c'est qu'ils sont contents d'eux et ça leur suffit. Je croise juste les doigts pour que jamais au grand jamais ils ne soient affectés à mon école.

Commenter cet article

Marie 11/04/2018 16:40

Alors qu'au bout de 10 ans, tu peux arriver sans prep' en ayant survoler un site EPS à l'école ... Nan ?

11/04/2018 17:34

Au bout de 10 ans, une bonne paire de boules quies, une bouteille dans le bureau et ça passe crème.