Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
makarotte.com

L'affaire des simples rideaux

Publié le 26 Mars 2017 par KRo

Il y a des jours difficiles et il y a des jours où sur le répondeur il y a un message comme celui-ci, essentiel, laissé à 9h08 : 

"Bonjour madame, je voudrais vous signaler que depuis le début de l'année qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige, j'ai remarqué que les rideaux de la classe de ma fille sont fermés. Je ne comprends pas pourquoi des enfants de 7 ans ne peuvent pas avoir accès à la lumière du jour. Ma fille m'en parle quotidiennement et ça me perturbe aussi beaucoup à moi. Alors merci de me rappeler pour m'apporter une réponse aujourd'hui et j'aurai l'occasion d'en discuter avec la maîtresse puisque je vais la voir prochainement."

Le pauvre, ça le perturbe à lui quand même. Que des gamins hurlent dans le couloir, insultent ou frappent les enseignants ça ne dérange pas sa fille mais les rideaux fermés parce qu'il y a du soleil, des élèves en récréation ou en séance de sport dans la cour, des parents qui passent et font coucou ou observent avec insistance, des passants, des voitures, des oiseaux qui sont sources de déconcentration, ou tout simplement du boulot à faire qui fait oublier qu'on a oublié de les ré-ouvrir, ça, ça c'est insupportable.

Et le gars doit être en planque 5 jours sur 7 en plus, pour faire ce genre de constatations, il a son petit carnet, ou son magnétophone et il note à la fois la météo et l'ouverture des rideaux. C'est Joseph avec son Poil de chameau dans Amélie Poulain : "13h12 Poil de chameau, 14h50 Poil de chameau, 16h17..."

Les élèves de 7 ans qui ne voient pas la lumière du jour, on croirait qu'on fait classe dans des caves à cause des bombardements. Et la demande de réponse dans la journée aussi, j'ai trouvé ça bon, je me suis dit que j'allais tout de suite faire passer l'information à notre service relation clientèle pour qu'il en informe son attaché diplomatique à la gestion de crise pour qu'il mobilise l'expert en tirage de rideau afin qu'il se mette en relation avec l'expert en lumière du jour. 

Et puis je me suis marrée et je l'ai fait écouter à plusieurs collègues. Ah c'est bon de rire parfois!

Commenter cet article