Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
makarotte.com

Premier et deuxième trimestres

Publié le 11 Mars 2015 par KRo

On voit poindre la fin du deuxième trimestre et là on réalise que c'est le moment où on ne peut plus blairer certains gosses.

En septembre, ça va, les chiants sont chiants mais tu es frais, reposé, bourré de tout plein de vitamines grâce aux fruits d'été, au soleil et un peu encore bourré tout court de tous les apéros pris pendant les vacances. Bref, tu es zen et tu te dis : "Ouais, eux je vais les gérer, je vais y arriver." et secrètement tu espères être L'enseignant qui saura y faire, celui dont la personnalité et la pédagogie conviendront aux gamins et leur permettront de s'apaiser et d'enfin devenir élèves, celui qui sera cité dans leurs interviews quand ils deviendront célèbres et qu'ils diront qu'un enseignant les a sauvés.

En novembre, tu tiens bien le coup, les chiants n'ont toujours pas compris les règles de bases comme lever le doigt pour demander la parole, ne pas parler sans arrêt à tort et à travers, ne pas faire de commentaires sur tout ce qui se passe, écouter et appliquer les consignes, ils écrivent toujours hyper mal et pas sur les lignes et les parents disent "Ah ben je ne sais pas comment vous faites, vous avez du courage" et "Ah ben moi j'arrive pas à le lire, hein". Mais tu y crois encore, il te semble entrevoir un frémissement, tu te dis que ce sont des gosses après tout, tu t'imagines malgré tout que ça ne doit pas être simple d'être leur parent. Tu es encore dans l'empathie quoi.

En janvier, là tu commences à vraiment réaliser que cela fait déjà 4 mois que tu insistes sur les mêmes règles de vie, que tu répètes les mêmes consignes de travail et les conseils et que les chiants s'en cognent toujours autant (et tu sais au fond de toi que d'autres l'ont fait des années durant auparavant, alors le "frémissement", mon cul, mais bon tu persévères, tu t'accroches, tu ne veux pas ne pas y arriver).
Mais honnêtement, sauf problème d'ordre médical, voire psychiatrique, quelle peut être la raison pour laquelle un gamin ne peut pas appliquer des règles simples comme "Range-toi, tais-toi, travaille dans le calme, souligne la date et écris ton putain de prénom en haut de ta feuille!". SANS DECONNER, on a fait des expériences sur leur fœtus ou quoi? Ils ont été croisés avec des poissons rouges! Non mais c'est dingue. Tu leur dis de se taire et t'as pas fini ta phrase que ceux-là sont déjà en train de parler. Mais tu veux une claque dans ta tête ou quoi? Qu'est-ce qui fait qu'un gosse ne se sent pas concerné tant que tu n'es pas en train de lui parler à lui et à lui seul en l'obligeant à te regarder dans les yeux? NON MAIS c'est une VRAIE question, ils ont été élevés par des hyènes ou quoi? C'est quoi le quotidien à la maison? Du bruit en permanence, des images qui défilent dans un zapping permanent, des gens qui hurlent, c'est Orange Mécanique leur choix de vie à ces familles?

Pour le moment, t'es encore en capacité, alors tu compatis.

Commenter cet article

Sophie 12/03/2015 12:53

Fais un compte à rebours pour tes vacances de Pâques ....
Courage !