Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
makarotte.com

Parfois ils me désolent

Publié le 1 Octobre 2014 par KRo

Parfois les élèves me désolent :

  • quand ils sont aussi vifs que des concombres de mer, voire même affalés sur leurs tables,
  • quand ils ont une mémoire de poisson rouge (Mais t'étais où y'a 2 minutes toi, mais oh mais fous les doigts dans la prise un peu!),
  • quand y'en a 3 qui lèvent la main en l'agitant façon "Ouh ouh madame, tu m'as pas vu là et j'ai un truc supra important à demander" à moitié debout et avec un air un peu pressé et que lorsque je leur donne la parole c'est pour poser exactement la question à laquelle j'étais en train de répondre pendant que leurs 3 neurones étaient bloqués sur le fait d'attirer mon attention,
  • quand à peine j'ai donné un exercice à faire après 10 minutes d'explications, ils lèvent la main pour dire "J'ai pas compris!" (Mais punaise mais lis-la la consigne bon sang; Oui mais j'ai pas compriiiis, ben t'es qu'une moule voilà et pis c'est tout),
  • quand ça fait 5 fois en 1 mois qu'ils oublient leur leçon, leur classeur avec la leçon dedans, leur agenda qui disait qu'il fallait revoir la leçon, de chercher leur leçon qu'ils ne savent pas du tout où elle est, de chercher leur leçon que mais oui maîtresse j'ai bien cherché partout je l'ai pas trouvée, de mettre à la place la photocopie de la leçon que je leur ai donnée du coup mais qui bizarrement a du disparaître dans un trou noir, de faire signer le mot dans le cahier de liaison qui expliquait aux parents que vraiment là 5 fois la même chose, ce n'est pas une histoire de mémoire ou d'étourderie, c'est carrément de l'ordre du handicap ou du foutage de gueule,
  • quand je suis en train de leur expliquer calmement mais fermement que là après 3527 "chut" en 45 min, ça en fait 7 que je suis assise à mon bureau à les regarder et que quasiment aucun ne s'en est ému, que là ça commence franchement à me courir et que là, à ce moment là, y'en a encore qui se mettent à parler entre eux (mais punaise mais je vais en choper un par le slip, l'exploser contre son abruti de voisin puis je vais le jeter contre le mur et le piétiner et après, seulement après, je m'occuperai des 2 autres petits cons qui profitent de mon instant de pause pour cause de maîtrise de mon côté obscur, pour parler à leur tour).

Enfin bref, y'a des fois où franchement les élèves me désolent.

Commenter cet article