Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
makarotte.com

PTM

Publié le 23 Mai 2014 par KRo

5 jours déjà que je me trimbale un torticolis tout pourri, mercredi j'ai débarqué chez l'ostéo qui m'a trouvée toute détraquée: "Mais qu'est-ce qui vous arrive, vous seriez pas un peu plus stressée que d'habitude?".
Ok elle m'a manipulée façon Jenga, si je te tripote la hanche, tes cervicales iront mieux, j'étais moyennement emballée sur le coup parce que j'en avais vraiment plein le cou mais depuis j'ai beaucoup moins mal donc ... le souci c'est que depuis hier c'est descendu dans la mâchoire, j'ai regardé sur internet, le truc à pas faire, les stagiaires qui pissent de la ligne dans les forums parlent de problème temporomandibulaire moi je crois que c'est un problème de tarémanipulateur mais tout va bien on reste dans le PTM, le pétagederouleaux totalement merdique.

Une de mes collègues, Mme Bertille, est passée depuis quelques temps en mode casse-couille avancé. Ça signifie qu'elle fait des conneries, un peu comme tout le monde, sauf qu'elle, elle le fait de façon compulsive, répétée, intensive voire même intentionnelle. Forcément les parents ont commencé à défiler dans mon bureau et classiquement moi j'ai sorti mon numéro de claquettes : "Hey, regardez madame je sors un lapin de dedans mon tiroir de bureau, magique! Oh je crois qu'une crêpe au fromage vous appelle là-bas!". Et oui je l'avoue, je m'entraîne toujours plus intensément pour les championnats du monde de l'enfumage.
Bon j'ai quand même fait le job hein, et vas-y que je lui en ai parlé, une fois, deux fois, trois fois, à chaque fois, et vas-y qu'elle a (au choix au fur et à mesure des conversations ou au cours de la même) râlé, pleuré, crié, nié puis reconnu, qu'elle s'est plainte, a exprimé sa souffrance, son sentiment d'injustice, est devenue parano, mytho... puis elle a été arrêtée pour maladie puis ... elle est revenue toute guillerette en ayant comme bonne résolution de surtout ne rien changer du tout dans son attitude envers les élèves ou les parents parce qu'on ne change pas une équipe qui chie à mort c'est bien connu. La meuf elle ne fait pas la différence entre la voix intérieure, celle qui dit "Putain mais t'es hystérique et ton gosse est lobotomisé" et sa vraie voix qui est censée te faire dire "Ne vous inquiétez pas, votre enfant a de vraies difficultés mais on va mettre en place en classe un suivi personnalisé et puis on refera un point pour voir son évolution dans quelques temps." Alors forcément les parents ils sont pas fans fans.

Et comme en plus, certaines mamans (et oui, ça me fait mal à mon militantisme féministe) n'ont franchement pas grand chose d'autre à foutre de leurs journées que de passer des heures à dire des saloperies sur le parking de l'école, ben certaines se sont bien bien fait monter le mou en neige et hop on est passé au niveau supérieur, et hop rencontre avec les parents d'élèves élus pour moi, plus d' appels back and forth avec l'inspection et plus de parents à calmer par téléphone. Chirac disait que "les merdes volent toujours en escadrille" et je crois qu'en ce qui concerne le cas Bertille, il avait bien raison.

Et voilà et aujourd'hui, comme dirait Céline Dion, "la cerise sur le sundae", j'étais l'heureuse destinataire d'une lettre d'une maman dont les enfants ne sont même pas dans la classe de Bertille mais qui a tout de même tenu à me faire parvenir un courrier full of shit et avec des vrais morceaux de condescendance dedans, dans lequel elle a détaillé par le menu tout ce dont elle a pu se rappeler de ce qu'elle a entendu en traînant sa pauvre carcasse de vieille morue sur le parking, tout ça pour argumenter le fait qu'elle exigeait que ses enfants ne se retrouvent jamais dans la classe de Bertille au cours de leur scolarité.

Oh punaise, ça ça a fini de me gonfler ... lundi elle aura une jolie lettre-réponse qui va légèrement picoter mais je crois bien que c'est le coup de pelle dans la gueule maintenant (mais jolie la pelle hein, avec un ruban et de sincères salutations) ou alors elle va nous faire chier un petit peu tout le temps, un petit peu chaque année, un petit peu à chaque occasion ... elle est déjà venue cette année me faire chier parce que son fils enlevait son écharpe dans la cour et que c'était inadmissible et que ça allait barder, et encore une autre fois parce qu'elle trouvait que nos porte-manteaux ne lui semblaient pas aux normes alors j'ai choisi de lui mettre un peu le nez dans son caca là, histoire qu'elle se rappelle quelle odeur il a.

Tu m'étonnes que j'en ai plein les mâchoires ... (et cette dernière phrase n'a absolument aucun lien avec la précédente!)

Commenter cet article

Sophie 24/05/2014 00:49

un p'tit rouleau et ça te remettrait tout ça d' aplomb ...patience !

Sophie 24/05/2014 00:49

besoin d' un verre ?