Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
makarotte.com

Mai et juin ça craint

Publié le 13 Mai 2014 par KRo

Mai et Juin sont des mois à chier, comme septembre et octobre. Y'a plein de trucs à faire là, à ce moment là, pas après mais pas avant non plus parce que c'est pas possible, et c'est lourd.

Il y a le deuil de ses programmations, celles qu'on a peaufinées l'été d'avant dont on était tout fier en septembre et qu'on doit amputer comme un motard qui s'est mangé une barrière de sécurité sur l'autoroute ou alors il faut faire passer les notions au chausse pied voire même au burin : "Bon si j'attaque le plus-que-parfait le 18 juin, le 27 je commence le conditionnel, j'suis large!"

Il y a les collègues que t'aimes et qui ne sont pas sur des postes fixes et ça te fait suer de te dire qu'ils vont devoir aller ailleurs ... oh ouais, ça ça fait chier ...

Il y a les collègues qui sont sur des postes fixes et que tu peux plus blairer (si je l'entends encore une fois chanter dans le couloir pour calmer son rang, je vomis!) et t'en es réduit à faire des poupées vaudoues et à les martyriser avec toute la collection de capuchon de stylos que tu sais pas comment c'est possible d'avoir autant de stylos ouverts et de capuchons qui ne correspondent pas (je pense que les capuchons c'est comme les chaussettes, il existe un monde parallèle pour les capuchons dans lequel parfois ils s'égarent, ils font des trucs ensemble, ils sortent en boîte, après ils rentrent, ils se rappellent plus sur quel bureau ils étaient ils font n'importe quoi, ils se mélangent, enfin je ne sais pas mais il se passe des trucs et puis aussi il en disparaît des tonnes, mais comment c'est possible, y'a des fétichistes du capuchon qui les dérobent tout au long de l'année ou quoi? qu'est-ce qu'ils en font? ils les aident à passer la frontière? ou alors au contraire y'en a qui montent des réseaux de trafic de capuchons, un truc terrible, je sais pas mais toujours est-il que c'est étrange cette histoire). Enfin bref, en fin d'année, quand tu réalises que l'année prochaine tu vas encore devoir composer avec Nadine Morano et Auguste Deter parce que eux ils s’accommodent bien de l'ambiance ben tu regrettes de pas avoir été plus désagréable tout au long de l'année c'est clair.

Et puis il y a les commandes à faire dont la mise en commun nécessite un tableau excel énorme avec des colonnes pour chaque classe, une partie pour la mairie, des références à prendre dans tel catalogue parce que c'est cette entreprise qui a remporté le marché public et d'autres dans 2 ou 3 autres catalogues parce que ça correspond à d'autres marchés publics, t'as celui qui fonctionne en hors taxes, l'autre avec, l'autre encore avec un peu des deux, ça dépend si ça fait partie des prix négociés ou pas, si tes collègues ont choisi des trucs entres les pages 515 et 552 ou pas parce que sur celles-là y'a 15% de réduc ... C'est tellement une usine à gaz ce tableau excel que je suis certaine qu'on doit pouvoir faire décoller une fusée Soyouz avec.
Et attention, en plus y'a des vicieux dans les fournisseurs, à croire que c'est ce qui leur a permis de se démarquer pour obtenir le marché public ça, y'en a, ils peuvent pas simplement te mettre les prix à côté des références et des produits dans leur catalogue, NAAAANNNN, il faut que pour chaque produit t'ailles te faire chier à rechercher le prix dans un bottin de numéros de référence, c'est pas des putains de vicelards les gars là?

Et sinon bien entendu il y a toute la paperasse de fin d 'année à remplir, les livrets personnels de compétences, les documents attestant qu'on a bien fait travailler aux élèves APER, APS et autre B2i, les PPRE à préparer pour l'année suivante, les docs pour le collège afin de préparer la réunion d'harmonisation qui permettra de répartir les gamins dans les différentes classes de 6ème, les répartitions pour l'année scolaire suivante, les inscriptions, les passages à valider avec les parents, la mise à jour de Base Elèves avec les passages, les répartitions, les nouveaux collègues, les nouveaux inscrits ... et un raton laveur qui se balade avec un collier de capuchons!

Bref, mai et juin ça craint, mais ensuite, alors ensuite, viendra juillet, et passé le 14 ou le 15 alors ... "Vacances j'oublie tout, rien à faire du tout, j'm'envoie en l'air, ça c'est super, folie légère, c'est fou!" jusqu'à cette saloperie de 29 août!

Commenter cet article