Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
makarotte.com

Ecole, rire et râleries.

Petit traducteur d'appréciations en fin de livret trimestriel

Publié le 14 Décembre 2013 par KRo

Et c'est encore le temps des livrets, temps qui revient bien plus souvent que le temps des cerises et qui est beaucoup moins agréable, il faut bien le dire ...

Mais tout de même, avec un peu de recul et de cynisme on peut se délecter des trésors de gentillesse au miel et de bienveillante compassion que nous, enseignants, nous développons lorsqu'il s'agit d'écrire les appréciations de fin de trimestre. Evidemment, comme nous sommes très forts, en général les parents qui les lisent n'en comprennent pas complètement le sens ou plutôt préfèrent ne pas les comprendre et comme ça tout le monde est heureux et c'est beau.

Bon mais comme je ne peux tolérer que les gens restent dans l'obscurantisme, je m'en vais apporter ici quelques traductions qui pourront en éclairer certains :

- "Doit se montrer plus actif et plus attentif en classe." signifie que l'élève n'en fout pas une et qu'il est toujours à la ramasse.

- "Manque d'autonomie, attention à l'organisation" indique que le gosse est un bordélique au-delà de ce que l'on peut endurer en classe, donc qu'il faudrait bien y faire quelque chose.

- "Doit s'investir davantage en classe." remplace avantageusement "S'en fout royalement et ça commence à me courir."

- "Attention aux bavardages" ne signifie pas du tout que l'enfant a une légère tendance à parler avec son voisin, non, non, ça on le supporte malgré tout, mais si on prend la peine de l'écrire sur un bulletin après en avoir déjà discuté de vive voix avec les parents c'est qu'on a déjà repris le gosse en classe 527 fois en un trimestre pour qu'il se taise et hurlé dessus à ne plus se reconnaître au moins 78 fois puisqu'il continue à parler, tranquille, même avec des gamins qui sont à l'autre bout de la classe ou bien tout simplement à la cantonade puisqu'il faut bien qu'il exprime, le chéri, toutes les pensées qui lui passent par la tête. Donc en gros, "Attention aux bavardages" ça veut dire "Dites, il peut pas la fermer sa gueule votre enfant là?" parce que vraiment c'est exactement cela qu'on a pensé 614 fois pendant le trimestre écoulé!

- "Concentration irrégulière" signale que l'enfant est moins impliqué dans ses apprentissages qu'un clébard en promenade ... "Ecureuil !" et hop le gosse regarde par la fenêtre ou au choix il passe 15 min à tenter de rentrer sa règle de 30 cm flexible en entier dans sa bouche, ou à compter le nombre de fois où ... le nombre de fois où il sait plus quoi, il a oublié parce que là y'a une trousse qu'est tombée et c'est vraiment un événement ... "Ecureuil !", hop c'est reparti, allez cours, cours de ce côté là ...

Voilà, voilà, sinon bien entendu, "Excellent" veut bien dire excellent et "Très bon trimestre" aussi, tout comme "Elève très agréable" qui peut aussi être un commentaire fait pour un élève qui a des difficultés scolaires (parce qu'on n'aime pas forcément uniquement que les bons du point de vue des résultats).
Dès fois on a envie de rajouter "Merci d'avoir fait un enfant comme celui-là, continuez, ne nous lâchez pas, croissez et multipliez-vous, c'est vraiment bien ce que vous faites, la France a besoin de vous, allez, allez... allez, allez... " bon mais on est pudique alors on écrit juste à l'attention du gamin : "Continue comme cela!".

Commenter cet article
S
Bon, après avoir réalisé suite à la lecture de cet article le fossé énorme qu'il y a entre ce qu'on écrit et ce qu'on veut vraiment dire, alors, j'ai pris une décision, j'imprime l'article et je le glisse dans chaque livret, mine de rien... Et même pas la peine de changer le titre!!...
Répondre
V
S'ils viennent pour que tu les écoutes c'est qu'il y a un problème...non? Notre analyse a un jour un poids...Le chemin est long pour certains parents, faire le deuil de l'enfant qu'on croit avoir n'est pas chose aisée... Rien ne remplacera les entrevues, surtout pas nos appréciations sur les livrets et tout comme Sab il me semble utile d'y joindre ta traduction!
V
Dans la même veine, tu pourras traduire les entretiens avec les parents...C'est vrai qu'on prend des fois un peu trop de pincettes!!! Il y a des choses difficiles à dire aux parents mais en même temps notre obscurantisme équivaut à pisser dans un violon... ça nous permet de dire ensuite en salle des maîtres: de toutes façons les parents ne s'investissent pas ou ils ne sont pas objectifs, ils ne voient pas comment il est leur gosse??? Ben non, avec notre jargon à la con, ils ne voient pas comment il est leur gosse!!!
Répondre
K
Tu n'as pas tort mais si on disait la vérité avec ces mots plus crus on nous le reprocherait, les parents se plaindraient de notre dureté, on aurait des soucis avec notre hiérarchie ... donc on leur dit les choses avec enrobage mais insistance tout de même. Tu ne peux pas dire à quelqu'un que son enfant est con et chiant même si tu le penses, tout simplement déjà parce que c'est ton avis mais que tu ne vois le gosse que dans un cadre bien précis, ailleurs c'est peut-être un chouette gamin après tout.
Il faut juste que les parents se rendent compte que l'on passe du temps à réfléchir à nos appréciations donc que les mots ont un sens bien pesé. En entretien c'est plus simple tout de même avec le ton de faire passer les infos même avec des mots choisis, par contre, là où je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi c'est qu'il y a des gens qui n'avaient peut-être pas compris l'étendue du problème de prime abord mais qui comprennent au cours d'une conversation et d'autres tu peux leur dire 10 fois la même chose avec des mots différents, ils restent sur leur idée de départ, ils ne sont pas là pour t'écouter, ils sont là pour que tu les écoutes te dire comment eux voient leur enfant et ton analyse ne rentrera jamais dans leurs critères d'évaluation.